Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Pour l'inauguration de cette rubrique, j'ai choisi un oiseau mythique qui peut se targuer d'avoir déplacer des foules françaises, anglaises, espagnoles... Découverte par Julien Gernigon fin janvier 2009 au port de Larros de Gujan-Mestras en Gironde, la Mouette blanche Pagophila eburnea a suscité l'intérêt de bons nombres d'observateurs/photographes.

 

Qu'il soit Mouette blanche, Mouette ivoire ou Goéland sénateur, c'est un seul et même oiseau, messager de l'arctique, témoignage des prouesses animales. 

 

Mouette blanche

Mouette blanche  Gujan-Mestras - 33   07.02.2010

 

        Le plumage presque immaculé de l'espèce étonne et montre que cet oiseau est loin des glaciers qui l'ont vu naître. C'est une boule de neige posée au milieu d'une claire, à quelques centaines de mètres des eaux du bassin d'Arcachon. Particulièrement fidèle à son site, comme de nombreux oiseaux égarés, elle passait beaucoup de temps à se reposer entre deux inspections de coquilles d'huîtres à proximité et quelques nages autour du ponton.

 

Mouette blanche

Mouette blanche  Gujan-Mestras - 33   07.02.2010

 

       Sa blancheur rayonne au soleil, une boule de neige ! Accompagnée d'autres espèces, elle s'identifie au premier coup d'oeil, son plumage étant particulièrement voyant même à la tombée de la nuit. D'ailleurs, sa présence était-elle vraiment naturelle ou serait-elle issue de captivité ? Plusieurs éléments prouvent que cette espèce est sauvage.

 

D'abord, les conditions météorologiques où tempêtes et dépressions de l'hémisphère nord ont poussé plusieurs oiseaux au delà des limites de la mer gelée. Par ailleurs, d'autres laridés ont suivi le sillage de la Mouette blanche : le Goéland de Kumlien Larus glaucoides kumlieni et le Goéland bourgmestre Larus hyperboreus, deux espèces nordiques et rares en France (surtout le premier), ont été notées à la même période sur le Bassin. D'autres Mouettes blanches par la même occasion : un individu observé en Islande, un autre en Ecosse. Enfin, l'individu de Gujan, après avoir stationné plusieurs semaines au port de Larros, a été revu sur le chemin de ses neiges natales.

 

Pour une première page, je pourrais mettre en exergue un autre oiseau plus commun, aussi beau... mais la Mouette blanche est apparement l'oiseau que je n'aurais pas l'occasion de revoir de si tôt. 3 observations en France : 2 au XIXè siècle, l'autre en 1984... Elle reste l'un de mes plus beaux souvenirs empiafés !

 

Mouette blanche

Mouette blanche  Gujan-Mestras - 33   07.02.2010

 

       Compte-tenu de la face "sale" de l'oiseau et de la pointe noire des primaires sans beaucoup d'autres tâches, on peut en déduire que cet individu est un oiseau de 2ème année.

 

Quelques autres infos sur la Mouette blanche : Oiseau du Haut-arctique, c'est une espèce opportuniste qui se nourrit de ce qu'elle trouve : déchets, cadavres et excréments d'animaux, placenta de phoques, céphalopodes, krill, poissons et même lemmings dont elle régurgite poils et fourrure. La diversité de son régime alimentaire et son opportunisme s'expliquent par la rudesse de son milieu. Vivre le froid arctique nécessite beaucoup d'énergie, ce qui explique surement pourquoi la durée de vie de l'oiseau est limitée, jusqu'à 6 ans au maximum. Quant à l'effectif mondial, il est estimé à  14 000 couples.

 

Le public de la Mouette blanche

Je n'étais pas le seul spectateur ce jour-là ! 

Gujan-Mestras - 33   07.02.2010

 

Partager cette page

Repost0

Bienvenue !

  • : Complètement Fadet !
  • : Ouvrez l'oeil naturaliste ! Hirondelles, Coucou gris, Huppe fasciée ?? Oui !!! c'est le printemps !
  • Contact

Mes photos et les copyrights

Contrat Creative Commons
Complètement Fadet ! par David NEAU est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported. Basé(e) sur une oeuvre à www.completementfadet.over-blog.fr.

 

Si vous souhaitez utiliser une (des) photo(s) et/ou un (des) texte(s) de ce blog, je vous remercie de m'adresser votre demande par courriel : david.neau@gmail.com

Papill'orchidées