Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 07:13
Ophrys des lupercales1Montmoreau Saint-Cybard - 16
16.03.2009 



         Le département de la Charente abrite les deux seules stations picto-charentaise d'Ophrys des lupercales, une orchidée à répartition méditerranéenne. La saison orchido peut alors commencer dès fin février, période à laquelle les premières fleurs s'épanouissent si les températures sont clémentes.



Le nom de cet ophrys lui a été attribué en raison de cette floraison hivernale (c'est l'une des premières orchidées de l'année en France). Les lupercales étaient des fêtes annuelles célébrées du 13 au 15 février à Rome, pour honorer le dieu protecteur des troupeaux : Faunus lupercus, assurant fécondité et défense contre les loups. Un bouc, symbole de fécondité, était sacrifié pour l'occasion. Cette fête païenne sera remplacée en 494 par la Saint-Valentin.









Ophrys des lupercales Montmoreau Saint-Cybard - 16
29.03.2010



     L'Ophrys des lupercales fait parti des trois ophrys bruns recensés en Poitou-Charentes, avec l'Ophrys sillonné et l'Ophrys de Gascogne.

Sa tige, d'une vingtaine de centimètres, porte en moyenne 4 fleurs au labelle grand et allongé.
La macule est formée de deux lunules, roses rougâtres aux bords diffus, plus ou moins soudées.


Je ne connais pas exactement le nombre de pieds dans cette station, qui varie selon les années et les conditions climatiques.

La floraison diffère également d'une année à l'autre. Ainsi, en 2008, j'ai observé les premières fleurs un 17 mars ; en 2009, le 16 mars, et en 2010, le 22 mars. Les températures très rigoureuses ont décalé la floraison d'une semaine.


A noter qu'il n'y avait aucune fleur ouverte le 18 mars... la floraison a donc démarré en 4 jours (!).







 

Ophrys des lupercales 

Montmoreau Saint-Cybard - 16
29.03.2010

 

 

   Parmi les pollinisateurs des ophrys autofécondes, comme l'Ophrys abeille, les escargots font partis des originaux qui participent à leur reproduction. En consommant les pollinies, l'escargot détachent des grains de pollen qui tombent sur le stigmate. La fécondation est ainsi faite.

 

Néanmoins, dans la situation présente, il n'y a probablement pas d'autopollinisation, l'Ophrys des lupercales étant une espèce allogame (se reproduisant par pollinisation croisée).

Partager cet article

Repost0

Bienvenue !

  • : Complètement Fadet !
  • : Ouvrez l'oeil naturaliste ! Hirondelles, Coucou gris, Huppe fasciée ?? Oui !!! c'est le printemps !
  • Contact

Mes photos et les copyrights

Contrat Creative Commons
Complètement Fadet ! par David NEAU est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported. Basé(e) sur une oeuvre à www.completementfadet.over-blog.fr.

 

Si vous souhaitez utiliser une (des) photo(s) et/ou un (des) texte(s) de ce blog, je vous remercie de m'adresser votre demande par courriel : david.neau@gmail.com

Papill'orchidées